Le Planning 67 a dévoré Ainsi soit Benoîte Groult, venez l’emprunter !

Benoîte Groult, à jamais vivante sous le crayon de Catel

01/09/2016
Le Planning 67 a dévoré Ainsi soit Benoîte Groult, venez l’emprunter !

Parmi les ouvrages récemment acquis par la bibliothèque du Planning Familial 67, notre (gros) coup de cœur va à Ainsi soit Benoîte Groult, formidable roman graphique de Catel Muller sur cette grande intellectuelle féministe disparue en juin dernier.


Publiée en 2013, cette biographie en images offre une plongée aussi fouillée que passionnante dans la vie et la personnalité hors du commun de cette femme de lettres, qui a milité sans relâche pour que les droits humains s’accordent enfin au féminin. Sans jamais se départir de la subtilité ni de la délicatesse qui font la richesse de son travail, Catel aborde tous les aspects du parcours de Benoîte Groult, qu’ils soient personnels ou publics  : sa liberté chevillée au corps, ses combats féministes - de l'excision à la féminisation du français - son admiration - ô combien justifiée ! - pour Olympe de Gouges, mais aussi la complexité de ses relations avec ses parents, les hommes de sa vie et ses filles, ou encore sa philosophie de vie face à la vieillesse. La dessinatrice relate avec humour et tendresse ses contradictions teintées d'une mauvaise foi assumée et nous donne à voir une Benoîte Groult hédoniste, amoureuse de la mer, de la nature et de la bonne bouffe, cultivant aussi bien les roses de sa maison bretonne que les plaisirs simples de la vie.

Par sa construction et ses choix scénaristiques, la BD de Catel nous révèle combien les sphères intime et publique étaient étroitement liées dans la vie de Benoîte Groult. Jamais le fameux slogan féministe des années 70 « le privé est politique » n’aura été mieux incarné que par cette écrivaine militante qui s’est exprimée à de nombreuses reprises dans les médias sur ses avortements clandestins.

 

Avec le décès de Benoîte Groult à l'âge de 96 ans, le livre de Catel résonne bien sûr comme un hommage à cette grande figure du féminisme, mais il est bien plus que cela, car il ne tombe jamais dans le piège de l’hagiographie. Le portrait est certes élogieux – et comment pourrait-il en être autrement ? - mais non dénué de nuances. Il reflète en cela la lucidité de Benoîte Groult sur son engagement féministe (elle juge tardive sa prise de conscience de sa propre soumission au système patriarcal) ou sa franchise quand elle ne craint pas de passer pour prude ou réac’ en s’avouant choquée par les avances d’un escort boy. Le roman ne passe pas non plus sous silence ses prises de position contestables sur « l'affaire DSK », ni son mépris de la bande dessinée, qui ne manquait pas de faire sortir Catel de ses gonds, même si ce désaccord prend vite au fil des pages l’allure d’une taquinerie complice entre deux amies. Car cet ouvrage est aussi le récit émouvant d’une rencontre entre deux femmes et de la naissance de leur amitié.

 

Il faut enfin applaudir le talent de Catel, brillante croqueuse de personnages, qui sait si bien restituer des ambiances saisies sur le vif. Et aussi saluer son apport indiscutable à la reconnaissance du rôle des femmes dans l’Histoire car, à travers ses œuvres, cette dessinatrice (strasbourgeoise !) contribue à mettre en lumière des femmes au destin remarquable. Outre Benoîte Groult, Catel a en effet consacré des romans graphiques à Kiki de Montparnasse et Olympes de Gouges. Nous sommes donc impatient-e-s de savoir à quelle personnalité féminine Catel dédiera sa prochaine biographie dessinée, pour la rendre à jamais vivante dans nos mémoires.


Ce livre - et bien d’autres ! - est disponible dans notre bibliothèque, accessible gratuitement à tou-te-s nos adhérent-e-s.


Située dans nos locaux du centre-ville de Strasbourg, au 13 rue du 22 novembre (entrée de l'immeuble rue Hannong), la bibliothèque est ouverte le vendredi de 17h à 19h et le samedi de 10h à 12h. En dehors de ces horaires, nous vous invitons à nous appeler avant de venir, afin de vous assurer de la disponibilité de nos locaux.

Envie d'adhérer ou de renouveler votre adhésion au Planning 67 pour nous soutenir et profiter de la bibliothèque ? Il vous suffit de cliquer ici !

 

Pour aller plus loin, des mots, des sons, des images :

- Un article publié par Télérama à la mort de Benoîte Groult  

- L’émission de radio Service Public du 20 juin 2011, évoquée dans la BD de Catel Muller et à laquelle elle a participé avec Benoîte Groult

- Une vidéo datant de mars 1994, dans laquelle Benoîte Groult défend sur un plateau de télévision l'importance de la féminisation de la langue française